Comment les dirigeants peuvent motiver en situation de télétravail ? par Julien GRAMAGE

0
327
Julien Gramage
Julien Gramage

Le télétravail est à présent une pratique normale de la vie professionnelle. 

Malheureusement, on dit souvent que c’est désormais plus difficile pour les managers/dirigeants de faire leur job : ils se sentent un peu délaissés dans leur pratique. Ou  peut-être se sentent-ils perdus car ce n’est plus comme avant. Certains attendent encore le retour à la normale pour manager comme avant. Mais sera-ce comme avant ? Nous n’en savons rien. 

  • Que pouvons nous apprendre dans la manière de motiver et par conséquent de manager avec le télétravail ?
  • Sur quoi les dirigeants/mangers peuvent s’appuyer pour de nouveau consolider leur posture? 
  • Quels axes motivationnels peuvent-ils utiliser pour se donner de nouveau l’autorisation d’être manager/dirigeant et accroître leur leadership ?

Voici quelques pistes de management motivationnel :

Pour motiver dans un contexte de télétravail, laissons aux managers/dirigeants le choix de remettre du sens à leurs actions. 

Pour ce faire, ils peuvent poser un nouveau cadre de travail : proposer des nouvelles règles du jeu, une nouvelle charte de travail.  Répondez à la question : «  A quoi je dis oui, à quoi je dis non ? ». Proposez de nouveaux rituels de vie même à distance. Par exemple, le café du matin en partage écran; ou des mini réunions de 10 minutes, juste pour se dire bonjour.  Des rituels pour favoriser la proximité avec son équipe directe. 

Remettre du sens, c’est également faire le point sur la manière de travailler de chacun. Questionner leurs préférences dans la manière de travailler des uns et des autres. Rappelons que motiver, c’est bien connaître les facteurs de motivation de chacun. Et ça commence par comment chacun conçoit sa manière de travailler.

Dirigeants, n’hésitez donc pas à demander à vos collègues comment ils travaillent ? Si lui est plutôt du matin à apprécier des dossiers de fond, c’est ok.  Si elle, est dans sa meilleure forme à 17h pour peaufiner un projet, c’est ok. Si une personne est efficace en fin d’après midi, voire en soirée, laissons la faire. L’important est le résultat final.
Un dirigeant/manager se doit donc de connaître parfaitement ses collègues, notamment sur leur efficacité au travail et sur leur biorythme. Le télétravail amène de l’autonomie à chacun, et il ne faut pas rentrer dans le tout contrôle, car ça ne marchera pas sur le long terme. Laisser autrui libre de sa méthode de travail, c’est aussi ça la bienveillance. 

Sur l’animation de la journée, un dirigeant/manager devrait faire deux réunions maximum de 1h30 par jour. Cela l’oblige à sélectionner les thèmes et priorités importants pour lui.  Après, le dirigeant d’aujourd’hui est une personne qui doit passer son temps à encourager, à motiver, à recadrer si nécessaire, par le biais de réunions très courtes de 15 minutes par exemple. Et si possible, en entretien individuel ou à trois personnes maximum.

Oui, privilégiez les entretiens individuels.

Pour info, c’est ce que fait Zinedine Zidane, entraineur du Real Madrid dans son management. Y compris pendant l’arrêt des matchs de football lors du premier confinement. 

Les entretiens individuels vous permettront de prendre la température de vos collègues, de donner des signes de reconnaissance. C’est ce que demande finalement un salarié en télétravail : qu’on ne l’oublie pas et qu’on le reconnaisse dans son implication. 

Par ailleurs, en entretien individuel, c’est plus facile de mettre sa caméra, et de voir VRAIMENT les personnes.  Arrêtez les réunions à 50 personnes, avec zéro caméras allumées, c’est démotivant !

Aujourd’hui, un dirigeant/manager en télétravail, c’est à la fois un concepteur de programmes et un animateur tv ! C’est lui qui décide des thèmes de réunions, des projets, du tempo, du ton, et du rythme de la journée. Il est le garant de l’enthousiasme de son équipe.  Alors, êtes-vous plutôt Yann Barthès, Nagui, ou  Anne-sophie Lapix dans votre manière d’animer vos équipes ? 😃

A coté de réunions, proposez des temps forts, uniques, propres à vous, pour pimenter la vie numérique de votre entreprise : apéros en fin de journées, jeux, comme si vous alliez prendre un verre en fin de journée.  

Et si, vous en avez assez des écrans, privilégier le temps fort en présentiel : essayez de vous réunir et de mettre ce temps fort pour la journée ou les jours où vous êtes en présentiel. Et faites en sorte que ces journées soient impactantes et mémorables.  Le présentiel doit être un moment fort, et vibrant en ces temps prolongés de télétravail.  

Motiver en temps de télétravail, c’est finalement proposer un cadre, une vision, un sens que vous souhaitez apporter en tant que dirigeant/manager.  C’est le vôtre.  On vous suivra ou pas, mais on ne vous reprochera jamais de n’avoir pas essayé, bien au contraire. 

Et si vous manquez d’inspiration, pensez à Peter Drucker :

« LA MEILLEURE FAÇON DE PRÉDIRE L’AVENIR EST DE LE CRÉER »



Julien Gramage
Consultant-coach certifié de dirigeants et conférencier sur le leadership et la motivation au travail
J’accompagne les personnes et les entreprises à accroitre leur leadership : motivation,  conscience de soi et confiance en soi. En exploitant au mieux leurs talents, leurs capacités et les valeurs qui leur sont propres. 

Autres articles de Julien Gramage disponibles sur ComptaWorld :
https://www.comptaworld.com/2021/01/15/confiance-et-motivation-la-paire-gagnante-par-julien-gramage/
https://www.comptaworld.com/2021/03/12/savez-vous-reconnaitre-une-personne-motivee-au-travail-par-julien-gramage/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici