Savez-vous reconnaître une personne motivée au travail ? Par Julien Gramage

0
307
Julien Gramage
Julien Gramage

L’engagement au travail a toujours été un sujet pour nos amis des RH. 

Nos managers rêvent que leurs collaborateurs soient engagés tout le temps. 

Mais avant de sortir la nouvelle stratégie à la mode pour motiver les salariés, essayons de voir finalement ce qu’est une personne engagée au travail. Qui est-elle ? Que ressent –elle ? Que fait-elle ? 

Peut-être  qu’après cette lecture, motiver un salarié sera plus simple. 

Alors prêt à pénétrer l’âme d’un collaborateur engagé ? 

C’est parti pour découvrir 6 signes d’une personne motivée au travail.

1er signe : c’est une personne contente d’arriver au travail

(Ou dans son bureau chez soi, si c’est du télétravail)

Etre en joie est déjà un grand signe d’engagement.  Celle-ci n’est pas obligée d’être signifié par un sourire béat toute la journée, mais juste une satisfaction intérieure à soi.

Par opposition à la joie au travail, on ne va pas parler de tristesse, mais plutôt d’absence, de silence de sa part. On va peut être voir un collaborateur cherchant par tous les moyens à terminer plus tôt, à prendre des congés où à se mettre en formation de longue durée.

2eme signe : c’est une personne en énergie et passionnée

Ça vibre dans son cœur : c’est de la motivation intrinsèque. Il est animé par une force intérieure  qui le pousse à aller de l’avant, à aller au charbon et à se dépasser. 

Alors, la passion se cultive. Avant d’être passionné, on a juste une fiche de poste ou des missions à suivre. Ce qui va le rendre passionné, c’est d’abord une clarté dans son périmètre d’action et la possibilité d’exercer des compétences où le collaborateur peut exercer son vrai potentiel. Donc, devenir quelqu’un de passionné par ce qu’il fait, car le salarié est dans son élément. 

3eme signe : c’est une personne qui va chercher à se dépasser, et à progresser dans ses performances. 

Pourquoi ?  Dans le but de se satisfaire et maintenir la joie vue plus haut, ensuite satisfaire ses supérieurs, et enfin satisfaire son équipe. 

Dans le sport collectif, on a souvent le «  monsieur plus » : c’est celui ou celle qui fait la passe décisive, ou marque le but de la délivrance.
Exemple : Antoine Kombouaré du PSG contre le Real Madrid en 1993 (pour les amateurs les plus avertis) ; ce soir là, ce joueur était l’un de ceux qui en voulait le plus. Même exemple avec Henri Leconte en 1991 en finale de coupe Davis de tennis. Il était fier pour lui : revenir au plus haut niveau alors que 6 mois avant, il était cloué à l’hôpital.  Et il était performant surtout pour ne pas décevoir son capitaine, Yannick Noah, et ses copains de son équipe. 

4eme  signe : c’est une personne perfectionniste…une vrai !

Il va sans cesse chercher à aller plus loin, à  faire plus de ventes, à optimiser sa méthode, à se perfectionner. C’est un chercheur. 

Un peu comme un acteur qui essaie de comprendre son personnage et va fouiller son passé, présent, futur, afin de l’incarner au mieux. Comme un grand entraineur de football, par exemple Pep Guardiola, qui va essayer de comprendre ce qui se passe dans la tête de Garry Kasparov (champion du monde d’échec) pour élucider les mystères de la performance et pouvoir se l’appliquer à lui et à ses joueurs.

5eme signe : c’est une personne qui va aider son voisin 

Le collaborateur engagé pense « équipe » et pas simplement à son périmètre d’action. 

Il possède une intelligence collective, car il sait que 1 +1 =3. Il a compris le contexte de son poste, de son lieu de travail (y compris en télétravail) et  va faire en sorte de servir son équipe. 
Il sait par exemple à quel moment demander une chose importante à son supérieur. Il sait également que sa collègue Noémie est plus productive de 16h à 17h, plutôt qu’à 11h.

Servir son équipe, c’est accueillir, un nouveau venu, c’est aussi aider autrui dans son adaptation, c’est respecter sa méthode de travail et non imposer la sienne. C’est peut-être cela la vraie bienveillance.

6eme signe : c’est une personne qui déclare son amour à l’entreprise et le fait savoir !

C’est un ambassadeur de renom. Ce dernier a réussi à coïncider ses valeurs personnelles et professionnelles et le met au profit de l’entreprise.  Comme en amour, ça dure le temps que ça dure. Donc, c’est à vous, managers et dirigeants, de le reconnaître et de l’apprécier. Si vous ne le faites pas, le salarié partira, et vous vous direz «  comment on a pu le laisser partir ? ».

Alors, à la question «  êtes-vous motivés en ce moment  au travail ?» : si vous avez au moins 4 de ces signaux, alors oui vous l’êtes.  Et si vous avez les 6, c’est encore mieux !

Je vous propose de prendre encore de la hauteur sur les caractéristiques d’un employé engagé avec ce cher Confucius qui a dit : 

«  Celui qui déplace la montagne, c’est celui qui commence par enlever les petites pierres ».


Julien Gramage
Consultant-coach certifié et conférencier sur le leadership et la motivation au travail
J’accompagne les personnes et les entreprises à accroitre leur motivation, leur conscience de soi, et leur confiance en soi. En exploitant au mieux leurs talents, leurs capacités et les valeurs qui leur sont propres. 

Autre article de Julien Gramage disponible sur ComptaWorld :
https://www.comptaworld.com/2021/01/15/confiance-et-motivation-la-paire-gagnante-par-julien-gramage/


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici