Les experts-comptables sont-ils dans le Red Ocean ? par Thibaud LONGUEMARD

0
240
Thibaud LONGUEMARD
Thibaud LONGUEMARD

Les évolutions récentes du marché de l’Expertise Comptable sont-elles de nature à placer les cabinets d’Expertise Comptable dans un Red Ocean ? 

1. Définition et caractéristiques d’un Red Ocean

Les notions de Red Ocean et par opposition de Blue Ocean sont des paradigmes inventés par W.CHAN KIM et R.MAUBORGNE. Elles ont été exposées dans leur ouvrage intitulé BLUE OCEAN STRATEGY (2005).

Ces paradigmes sont des images qui décrivent la situation concurrentielle dans le lequel se trouve un marché donné.

Les Red Ocean sont des espaces de marché connus avec des caractéristiques connues :

  • Les frontières de l’activité sont connues
  • Les règles de marché également 
  • Les seules sources de croissance sont l’augmentation des parts de marché par le prix 
  • L’intensité concurrentielle y est forte
  • L’offre se transforme et le produit devient une commodity au sens anglo-saxon du terme  c’est-à-dire le produit de base  

2. Le marché de l’Expertise comptable répond-il à la définition du Red Ocean ?

Si W.CHAN KIM et R.NAUBORGNE prennent pour exemple le marché de l’automobile au début du 20 eme siècle ou encore le marché du cirque dans les année 1980, on peut s’interroger sur la situation concurrentielle du marché de l’Expertise Comptable en France en 2021.

Plusieurs constats 

  • Notre exercice professionnelle est défini et normé. 

Certes la loi pacte du 22/05/2019 a ouvert le champ des possibles en matière de conseil mais notre marché primaire qui est la tenue comptable est normée, pour combien de temps ? 

  • Les situations de marchés se tendent 

  • Les coûts sont en hausse
    • W CHANKIM et R NAUBORGNE ont montré que dans le monde du cirque des années 1980 il était devenu de plus en plus coûteux de trouver des artistes attractifs. Force est de constater que les collaborateurs qualifiés en cabinet sont très demandés et les attentes légitimes de nos collaborateurs sont de plus en plus élevées.    
    • Une autre évidence, la numérisation des entreprises s’accélèrent ; parallèlement à cela nous ne maîtrisons plus les coûts de nos structures informatiques. 
    • Le coût d’acquisition des nouveaux clients est en forte augmentation, qui aurait pensé embaucher un community manager dans son cabinet il y a encore 5 ans pour être présent sur le WEB ?

  • La pression sur les prix 
    • La compta en ligne et l’illusion de la simplicité de la comptabilité dévalorise l’acte comptable (qui devient une commodity).  Pourquoi payer une compta à son prix alors que c’est si facile… 
    • L’arrivée de nouveaux faiseurs de comptabilité n’est qu’à son début. INDY a levé 35 M d’euros et a pour objectif affiché de conquérir le marché des BNC. Mais comme aux USA, les banques qui maîtrisent les flux n’attendent qu’une dérèglementation de la profession pour conquérir le marché à des prix imbattables.
    • Les évolutions technologiques et réglementaires liées à la facture électronique seront-elles de nature à accélérer ce phénomène ?

Pour moi, la conclusion est sans appel, notre profession est bien dans un Red Ocean. 

Mon Blue Ocean à moi vous parlera d’aventure dans son prochain numéro. 

Source : Hors série Automne 2015 Harvard Business Review : LA STRATEGIE  OCEAN BLEU


Thibaud LONGUEMARD
Expert Comptable Cab TL

https://www.lucadvisor.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici