L’hémisphère droit a-t-il un intérêt sur la planète de l’expertise comptable et du commissariat aux comptes ? par Mélissa DEMANDRE

0
394

Auditeur depuis 2012, j’ai découvert les neurosciences en 2016, alors que le métier avait moins de saveur qu’à mes débuts, moins galvanisant il était presque devenu rébarbatif ! Loin d’en avoir fait le tour, je ne comprenais pas pourquoi javais perdu le goût de l’audit… saturation au niveau des clients ? de leurs dossiers ?

 Avant de partager en quoi les sciences cognitives mont éclairée, j’attire votre attention sur ces premières lignes, caractéristiques de l’expression de l’hémisphère gauche de mon cerveau. En effet, ce paragraphe contient des dates qui font référence au temps, et à ce que pourront penser les lecteurs. Les mots et plus généralement le langage témoignent d’une volonté d’analyser la situation, en prenant en considération des paramètres extérieurs, le tout au service d’un raisonnement logique qui aboutit à l’émission d’un jugement.

Je poursuis en sollicitant davantage mon hémisphère droit, afin de synthétiser l’expérience vécue… En m’intéressant au fonctionnement du cerveau humain je parviens à traduire les situations conflictuelles observées en entreprise, réalisant qu’elles proviennent des faiblesses de l’organisation qui est en place. En d’autres termes je mobilise des facultés comme le jugement professionnel et lintuition, pour alerter les sociétés clientes sur les risques encourus au niveau du management, afin d’en limiter les répercussions sur le contrôle interne.

Parfois nous avons tendance à borner nos réflexions à l’analyse des données en nous cantonnant aux seules explications logiques produites par l’hémisphère gauche. Cette approche a non seulement un caractère réducteur pour nos interventions, mais elle se révèle aussi source de frustration, pouvant altérer profondément notre motivation. Il en va de même pour les collaborateurs.

Des études ont montré que notre efficacité est optimale lorsque nous sollicitons simultanément l’hémisphère gauche et le droit. En effet, les informations chimiques circulent entre les 2 hémisphères à une fréquence de 8 à 15 Hz. Ces ondes cérébrales appelées Alpha sont caractéristiques d’un état de rêverie et de relaxation légère, qui nous assure de retrouver, dans un milieu aux multiples sollicitations, tel que celui du cabinet, la pleine possession de nos moyens : l’adaptabilité, la nuance, la flexibilité…

Le fait de mobiliser notre hémisphère droit constitue un gage d’épanouissement. Nous sommes nombreux à apprécier dans le métier de pouvoir allier la technique comptable et fiscale, aux spécificités des systèmes d’information des entreprises, ou encore à la complexité de leurs process. Lorsque nous combinons une approche holistique de l’entreprise avec des analyses ciblées, et que nous vivons des interactions avec les clients ainsi qu’avec les membres de notre équipe, notre activité cérébrale est extrêmement riche et exaltante. 

Si l’avis des neuroscientifiques sur cette dualité d’hémisphères diverge, elle a le mérite, à mon sens de nous faire prendre conscience de la puissance de l’association des 2 modes de pensée, et du potentiel qui sommeille en chacun des membres du cabinet dont l’hémisphère droit n’est pas suffisamment stimulé.

 

 
 
 

Mélissa DEMANDRE
Auditeur conseil en neuro-management et neuro-leadership

Autres articles de Mélissa DEMANDRE sur ComptaWorld :
https://www.comptaworld.com/2020/12/28/bilan-de-fin-dannee-objectifs-et-resolutions-par-melissa-demandre/
https://www.comptaworld.com/2021/01/18/du-point-de-vue-des-neurosciences-quel-est-lapport-de-la-reconnaissance-en-cabinet-par-melissa-demandre/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici