Un chemin vers la liberté et l’accomplissement, par Françoise Saves et Erwan Deveze

0
468
Françoise Savés et Erwan Devèze
Françoise Savés et Erwan Devèze

Le mot « résilience » a sans aucun doute été l’un des plus utilisés au cours de cette dernière année marquée par la crise de la covid-19, au risque même parfois d’être légèrement galvaudé. Ne se réduisant pas seulement à la capacité à savoir résister face à l’adversité, la résilience consiste aussi, et surtout en réalité, à initier une nouvelle phase de développement à la suite de son trauma en modifiant sa représentation mentale de celui-ci. Il s’agit en cela d’un processus dynamique évoluant au fil du temps… avec ses hauts et ses bas !

Interaction dynamique entre des prédispositions génétiques, l’éducation reçue au cours de l’enfance, les faits de vie et l’environnement présent, la résilience reste en bien des points encore complexe et mystérieuse à cerner pour les neuropsychologues. Tentons ici d’en définir un peu plus précisément les contours en revenant ci-dessous sur cinq fondamentaux :

L’acceptation au sens de « prendre acte de » est le point de départ de toute démarche résiliente. Soulignons que l’acceptation ne vaut bien entendu ni reniement, ni oubli, ni renoncement.

La présence soutenante de « figures d’attachement » (conjoints, famille, amis, collègues, etc.) est un élément central de la résilience, l’isolement ayant à l’opposé pour effet d’aggraver les syndromes neuropsychologiques préexistants.

L’action est le carburant premier de la résilience. L’altruisme, l’empathie et les arts (écriture, peinture, musique, etc.) sont en particulier des tuteurs de résilience très puissants. 

La résilience est tout sauf un concours de héros ! Nous avons tous en nous la capacité à pouvoir activer des processus résilients, et ce à notre rythme et à notre échelle. La résilience est avant tout affaire de travail sur soi, de rencontres, de recherche de sens et de confiance retrouvée. 

La résilience peut être individuelle comme collective pour un groupe, un peuple, etc. 

Se dégagent des personnalités résilientes des traits de caractère tout à fait spécifiques : une puissante capacité d’acceptation, une faculté à trouver de la cohérence et du sens aux événements, une importante flexibilité cognitive leur permettant de s’adapter très vite à toute situation nouvelle, un souci de l’autre élevé, un dévastateur sens de l’humour leur permettant de transcender leur adversité du moment, et, bien entendu à l’instar de notre chère Pauline Déroulède, une force de caractère bien trempée !

Exercice de vérité et de sincérité avec soi, la résilience est in fine un sublime chemin vers la liberté et l’accomplissement personnel. 

Retrouvez notre conférence GO GO GO ! Se transcender après les épreuves.

https://youtu.be/Zjx5qbzbAZA
« Face à la perte, à l’adversité, à la souffrance que nous rencontrons tous un jour ou l’autre au cours de notre vie, plusieurs stratégies sont possibles : soit s’abandonner à la souffrance et faire une carrière de victime, soit faire quelque chose de sa souffrance pour la transcender. La résilience n’est pas du tout une histoire de réussite, c’est l’histoire de la bagarre d’un enfant poussé vers la mort qui invente une stratégie de retour à la vie ; ce n’est pas l’échec qui est donné dès le début du film, c’est le devenir imprévisible, aux solutions surprenantes et souvent romanesques ». Boris Cyrulnik – Autobiographie d’un épouvantail


Erwan Devèze est consultant en neuroleadership et neuromanagement. Il conseille en France et à l’étranger des grands groupes privés et publics, ministères, organisations internationales, ONG & associations, etc.  Auteur-Conférencier et coach, il a notamment publié Neuro-boostez vos équipes ! (EMS), 24 heures dans votre cerveau (Larousse), 24 heures dans le cerveau de votre enfant (Larousse) et Le pouvoir rend-il fou ? (Larousse).  Il est spécialisé sur la gestion de crise, la résilience et la croissance post-traumatique.

Françoise Savés est présidente de l’Association Femmes experts-comptables qui propose à ses membres de nombreux ateliers orientés vers le développement personnel.

Autres articles de Françoise Saves disponibles sur ComptaWorld :
– https://www.comptaworld.com/2021/01/22/pourquoi-il-est-important-dengager-des-actions-en-faveur-de-la-feminisation-de-la-profession-dexperts-comptables-par-francoise-saves/
https://www.comptaworld.com/2021/03/08/la-parite-dans-les-entreprise-les-experts-comptables-et-les-commissaires-aux-comptes-peuvent-etre-des-acteurs-citoyens-engages-par-francoise-saves/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici