5 conseils pour booster votre marque employeur ! par Estelle PADILLA

Le "bien vivre au travail" ça s'apprend...

0
295
Estelle Padilla
Estelle Padilla

Pour commencer, entamer un projet de marque employeur ne s’inscrit absolument pas sur une période définie… Bien au contraire ! C’est une histoire qui doit s’écrire et s’entretenir continuellement entre vous et vos salariés (ou futurs salariés).

Par ailleurs, un suivi régulier de vos indicateurs « marque employeur » permettra ainsi la réalisation de comparaison avec vos résultats passés et de voir votre courbe de progression.

Tout d’abord, pourquoi mettre en place une stratégie de marque employeur ?

On peut penser qu’avoir une stratégie marque employeur permet simplement d’attirer de nouveaux candidats pour les recrutements. Ce n’est pas tou à fait le cas…
La marque employeur va toucher les personnes extérieures  et elle peut permettre d’avoir plus de candidatures de qualité, mais elle touche aussi les salariés déjà présents en interne. Une bonne marque employeur va donc permettre de :
Fidéliser les salariés,
✅ D’éviter les turnovers,
✅ De les motiver
✅ D’accroître leur bien-être.

Avoir une stratégie marque employeur est donc un vrai levier  pour promouvoir votre business et augmenter votre croissance car vous pourrez ainsi :
✅ Accroître une meilleure réputation,
✅ Satisfaire vos employées,
✅ Et en attirer de nouveaux.

Avant de mettre en place une stratégie de marque employeur, une réflexion s’impose  ! 

La marque employeur est une stratégie qui vous permettra de développer une meilleure image. Cependant, la mise en place d’une stratégie nécessite de se poser quelques questions en amont. Il est inutile de mettre en place une stratégie marque employeur si vous ne savez pas quel message vous souhaitez faire passer ni quelles valeurs véhiculées.

Voici donc les différents points à éclaircir avant de mettre en place cette stratégie de marque employeur : 

  • Faire une analyse de son entreprise : Comment la définiriez-vous ? Quelles sont ses valeurs ? Ses qualités  ? Quelle est la culture d’entreprise ?
  • Il faut également définir la cible que vous souhaitez viser avec cette stratégie marque employeur. C’est à vous, en fonction de vos besoins de choisir la cible qui correspond. 
  • Enfin, déterminez vos objectifs. Je souhaite attirer de nouveaux candidats ? Fidéliser mes salariés ? Changer mon image ?… 

Une fois toutes ces étapes effectuées, vous pouvez mettre en place une stratégie marque employeur qui sera en adéquation avec vos propres objectifs. 

Conseil n°1 : communiquez sur la proposition de valeurs de votre entreprise

La stratégie marque employeur est basée sur la communication. Pour communiquer, il faut avoir du contenu. La proposition de valeurs représente tout ce qui va attirer de nouveaux candidats ou fidéliser les salariés actuels. 

  1. La culture d’entreprise : ce sont les valeurs de l’entreprise qui sont partagées par l’ensemble des salariés et des membres de la direction. Cela comprend également les différents modes de managements. Il s’agit de l’identité de l’entreprise. Il peut alors être intéressant de communiquer sur des valeurs fortes qui vous correspondent : l’esprit d’équipe, la bienveillance, l’entraide… pour Viseeon la valeur principale est le partage : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ! » 🚀
  2. Le cadre de travail : de nos jours, les bureaux et les espaces de travail sont des critères de plus en plus importants. Les salariés recherchent de plus en plus un cadre “sympa” avec des décors, du confort, des espaces détentes, des babyfoot… Un cadre de travail sympathique va donner envie à vos équipes de venir travailler le matin.

    Babyfoot à Lieusaint
  3. Les avantages sociaux : les avantages sociaux sont des avantages mis en place dans l’entreprise qui vont permettre d’améliorer la qualité de vie des salariés. Tout avantage quel qu’il soit est bon à mettre en avant : mutuelles, chèques vacances, tickets restaurant, télétravail… Ces avantages permettent de rester concurrentiel face aux futurs candidats et salariés déjà présents en entreprise.
  4. L’évolution de carrière : l’évolution de carrière prend aujourd’hui une place de plus en plus importante aux yeux des salariés. Etes vous le type d’employeur qui propose des formations afin de préparer vos collaborateurs aux évolutions de carrière ? 
  5. La rémunération : même si ce critère n’est plus la priorité… il n’en reste pas moins très important aux yeux des équipes.

Conseil n°2 : demandez à vos salariés d’être vos ambassadeurs

Vos collaborateurs sont les mieux placés pour décrire l’entreprise, leur cadre de travail, leurs motivations, pourquoi ils aiment travailler chez vous et non chez un concurrent… Nous sommes dans une ère de comparaison de tout : les prix, les services, les offres… les candidats vont obligatoirement comparer les entreprises entre elles avant de postuler. Il est donc toujours plus intéressant pour un futur candidat d’entendre une réelle expérience positive d’un collaborateur par le biais d’une vidéo, d’une interview, d’un sondage, d’un commentaire sur un réseau social…

N’hésitez pas à faire des témoignages que ce soit aux « anciens » de votre société mais également aux jeunes arrivés pour que tout le monde puisse donner son avis. Ces témoignages pourront ainsi être relayés sur vos différents réseaux sociaux mais aussi sur votre site internet. Il est d’ailleurs très important d’avoir une page RH bien fournie sur votre site internet avec les offres d’emplois actuelles, la possibilité de déposer une candidature spontané, les équipes déjà présentes, des témoignages…

Il faut que vos collaborateurs deviennent les ambassadeurs de votre entreprise !

Conseil n°3 : les réseaux sociaux seront vos meilleurs alliés !

Dans une société de plus en plus digitalisée, la marque employeur se déploie de plus en plus sur les réseaux sociaux. Il faut donc choisir sur quels réseaux sociaux partager vos différents contenus. Vous pouvez évidemment choisir un réseau social d’entreprise (linkedin) ou un réseau social grand public (facebook, twitter, instagram, youtube ou pinterest selon votre activité). Le mieux est évidemment d’être multicanaux et d’être présent sur deux ou trois réseaux à la fois.

Ensuite, il faut trouver une ou plusieurs thématiques sur lesquelles communiquer. Cette stratégie social média doit impérativement comprendre un calendrier “éditorial”. Publier régulièrement, afin de ne pas perdre d’audience et de montrer que vous êtes actifs permet une meilleure visibilité vis-à-vis de vos clients, salariés et candidats. Il faut essayer de partager :
✅ Des moments conviviaux : activités, séminaires, soirées d’entreprises, formations ou réunions en visio (Covid oblige…).
✅ Mais aussi des moments du quotidien : pause-café, espace détente, repas du midi…

N’hésitez pas non plus à faire du « Duplicate content » en partageant du contenu de pages similaires à la vôtre en citant les sources bien-sûr !

Conseil n°4 : le bouche à oreilles, source infinie de notoriété

L’événementiel peut également être la clé de votre succès ! Il suffit simplement d’organiser des événements ou des activités pour que vos salariés soient heureux et puissent ainsi le communiquer auprès de leurs proches mais également sur leurs propres réseaux sociaux.

Le bouche à oreille est une stratégie marque employeur qui pourrait paraître « démodée » mais qui au contraire reste très efficace ! Des salariés contents et satisfaits n’auront pas de mal à en parler autour d’eux et à inciter leurs connaissances à postuler ! CQFD ! 😎

Vous pouvez par exemple organiser des petit-déjeuners au travail, des piques niques ou encore faire des afterworks (lorsque nous serons déconfinés évidemment !). 

Conseil N°5 : transparence, transparence et… transparence !

Enfin, n’hésitez pas à dévoiler les « coulisses » de votre entreprise, l’envers du décor par le biais de photos et de vidéos pour ainsi retenir l’attention des internautes qui souhaiteront ainsi en savoir plus sur la société avant de postuler.

« La page Facebook de Danone dédiée au recrutement compile par exemple une série de témoignages filmés à l’iPhone pour renforcer l’effet de réel et réduire l’écart entre les recruteurs et les candidats », illustre Jacques Froissant. « C’est une bonne méthode pour prôner un discours transparent. Mais attention, si le message délivré est biaisé, la sanction sur les réseaux sociaux peut être immédiate et créer un bad buzz très nuisible à la marque employeur. La campagne doit être conforme à la réalité. »

Source


Estelle PADILLA
Chargée de Communication Viseeon France

Autres articles d’Estelle Padilla sur ComptaWorld :
https://www.comptaworld.com/2021/03/17/dans-quel-etat-la-profession-comptable-sortira-t-elle-de-la-crise-par-sylvain-malartre-et-estelle-padilla/
– https://www.comptaworld.com/2021/01/11/5-raisons-de-ne-pas-zapper-2020-pour-bien-commencer-2021-par-estelle-padilla/
– https://www.comptaworld.com/2020/11/04/2e-confinement-8-conseils-pour-etre-efficace-en-teletravail/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici